25 avril – Simigaon

25 avril – Simigaon

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je me suis réveillée avec la neige. Aujourd’hui, je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer, aujourd’hui ça fait 3 ans que tu m’as quitté ! Tsumo, ma grande amie, la dernière fois que je t’ai vue, c’était 15 jours avant le tremblement de terre. Tu portais la robe que je t’avais offerte. Tu étais radieuse, tu voulais absolument cette robe pour les festivités locales, le chemisier était rose, cette couleur t’allait tellement bien avec la couleur de ta peau. Tu étais fière de cette robe, mais malheureusement tu l’a porté pour la première fois, mais aussi pour la dernière! Le 25 avril 2015, j’étais au Tibet au camp de base du Cho Oyu. J’ai appris qu’un tremblement de terre a fait de nombreux morts dans ton pays. Ensuite, j’ai appris que le Langtang avait été gravement touché et ensuite, j’ai appris qu’on ne te retrouvait plus… Tsumo, tu m’as quitté le 25 avril, 3 ans après, j’ai la même souffrance. Tu étais une femme tellement incroyable! Tu adorais rire et blaguer avec tes collègues. Quand je t’emmenais en trek, durnt les montées, tu ne parlais pas, et à la descente tu chantais à tue-tête. Quand j’étais malheureuse, tu étais malheureuse. Jamais tu m’as demandé de l’argent, tu m’aimais pour moi, je t’aimais pour ta simplicité. Nous nous aimions ! Tsumo, à chaque instant tu es dans mon coeur . J’ai voulu que mon association s’appelle Tsumo Maya Garchu en ton nom, mon amie, et je veux que cette association soit une histoire de cœur, que l’argent qu’on récolte soit utilisé avec respect, et je veux pas que ce soit un grand business. Tsumo, je t’aime de tout cœur, tu me manques tellement. Je sais que tu es avec moi pour cette traversée du Népal, je sais que tu es là pour me protéger. Tsumo, on se reverra, c’est sûr. Dans ma prochaine vie, on continuera de rire et danser ensemble. On aura pleins de choses à se raconter.

Je t’aime et à bientôt.

6 réactions au sujet de « 25 avril – Simigaon »

  1. coucou karine,
    tes lignes me touchent, car tu as et tu aimes encore particulièrement e langtang. je n’ai pas perdu des amis, mais leurs maisons ont été détruites. nous avons tous des pensées pour ce 25.4.15.
    bien avec toi et bonne continuation et merci de ce que tu fais.
    bisous rosy
    rosy

  2. Coucou Karine,
    Ce soir, tes lignes nous touchent beaucoup. Ces petits détails que tu nous dévoiles, ce chemisier rose…nous laissent sans voix. Mais rassure toi: cette symbiose parfaite entre Tsumo et toi existe toujours, tu agis pour elle et à travers elle. De l’autre rive, Tsumo te regarde et est fière de toi, de tout ce que tu fais pour son beau pays. On est tous admiratifs devant ton coeur immense. Gros, très gros bisous de nous trois.

  3. Chère Karine,
    Ta lettre du 25 avril m’a beaucoup émue. A la Tourche tu nous a souvent parlé de l’amitié qui te liait à Tsumo et je comprends ton chagrin. Merci pur tout ce que tu fais en souvenir de Tsumo. Je pense bien à toi et te souhaite une bonne suite de ton périple.
    Au plaisir de te lire ces prochains jours.
    Affectueusement
    Suzanne

  4. Namaste Karine,
    Ce sont des mots très émotifs et très beaux qui atteignent le coeur et qui en même temps transmettent beaucoup de paix.
    Que la Paix et la Lumière du Seigneur accompagne à tout moment cet esprit dans son chemin éternel.
    Bissous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.