15 novembre – Charkha Bot

15 novembre – Charkha Bot

Namaste à tous,

Nous sommes à Charkha Bot, ce village est vraiment grandiose, complètement isolé car il y a des pass à passer à 5000m. de chaque côté. Après 5h de marche, c’était vraiment mon cadeau. Les enfants m’ont courus après dès mon arrivée. Ils étaient très marqués par le froid, le vent et très sale ! Il fait très froid ici avec le vent. J’étais tellement heureuse de revoir la civilisation. J’ai donné pleins de cadeaux, je crois que tout le village est venu me voir. Ces gens sont vraiment beaux, certains restent là tout l’hiver, d’autres retournent à Kathmandou. La plupart parte maintenant, car s’ils attendent trop, la neige peuvent les bloquer. J’ai visité l’école (ils étudient seulement pendant la saison). Ils sont aidés par des Américains qui paient les professeurs aussi, et c’est génial car les profs parlent parfaitement anglais. C’est très rare pour un village isolé. Le décor est vraiment magnifique ici, mais je me demande quand je pourrais vous envoyer les photos. Dans 4 jours nous serons à Phoksundo Lake mais on a encore de nombreux pass à franchir à plus de 5000m! Ca va pas être facile. Mais je m’accroche. Je suis sûr que vous adorerez ce village vraiment typique.

Belle journée, bisous Karine.

14 novembre – Nulungsumda Kharka

14 novembre – Nulungsumda Kharka

Namaste à tous,

Désolé, hier c’était tempête et j’avais qu’une envie c’est d’être un peu au chaud. C’est vraiment très dur ces quelques jours, il fait très froid, avec beaucoup de vent et nous sommes toujours en altitude, hier 5100m, et ce matin 5500m. et les distances sont vraiment très longues et il y a rien du tout. Les chemins sont incroyablement vertigineux. Hier, impossible de mettre la tente, il y avait un petit abri, alors on a passé la nuit là. Il n’y avait pas de porte donc je vous laisse imaginer ! On s’est tous regroupé pour dormir et c’était à 5000m ! Rien dormi, on attendait que la nuit passe… Aujourd’hui, je n’ai pas quitté mes gros gants et ma grosse veste. J’avais pas trop le moral. C’est quand même dur, même le team souffre. Normalement on va au Dolpo plutôt en septembre, si la neige arrive, c’est impossible de passer. Hier nous avons rencontrés des locaux qui descendaient à Jomson (descendre, ils doivent passer 2 pass…) Il y avait un professeur qui passait la saison dans un village complètement reculé 0ù on ira demain. C’est vraiment incroyable, ils étaient très marqués par le froid, mais tellement beau. 2 personnes portaient 2 jeunes filles dans des chemins de pierre à 5000m. Quelle vie de fou ils ont ! On a passé un petit moment ensemble. Ils étaient contents de voir une touriste. Aujourd’hui nous campons dans un kharka. Nous étudions toujours où nous allons nous arrêter car l’eau est rare ici. Je suis contente de revoir un village demain.

Je vous embrasse. J’aurais envie d’une bonne fondue !

13 novembre – No Name

13 novembre – No Name

Namaste à tous
Désolé de ne avoir pas écrit hier, j’étais vraiment fatiguée, j’ai même pas mangé. Nous avons marché 12h et nous sommes arrivés à 19h30 au camp ! De temps en temps, je n’arrive pas à comprendre ce team ! Mais c’est sûr qu’on aura un meeting aujourd’hui. Évidemment qu’ils ne connaissent pas tout le Népal, mais ils sont vraiment un peu à l’ouest au niveau des heures. Tout le monde était éreinté, mais je veux pas me prendre la tête avec ça, il y a plus important.
De Jomson, nous avons marché sur la route près d’une heure avec les jeeps, c’était moins plaisant mais pas le choix ! C’est impressionnant le business avec ça, ils vont même jusqu’au Haut Mustang avec la jeep ! Nous avons bifurquer sur la droite et là, plus de touristes, un paysage désertique fabuleux, d’où on surplombait le Haut Mustang, des km sans voir aucune habitation, c’est incroyable. On a traversé un village au début, et là on voit que c’est beaucoup plus pauvre. Les enfants sont très sales. Je me suis empressé de leur donner des cadeaux, et pleins de femmes sont venus me voir pour me demander un cadeau pour leurs enfants. Les gens sont beaucoup plus de couleur foncée. Ici il y a énormément de vent et ils ont les pommettes très sèches. Nous avons passé 3 pass hier, des petits, mais ça montait très raide tout le long. Avec notre chargement, c’était pas facile. Nous avons rencontrés un troupeau de yaks, c’était vraiment grandiose. Ils étaient chez eux, dans la nature, pas exploités à porter des sacs pour les touristes ou du ciment! Ils étaient trop beaux, bien gras, ils courraient, ça donnaient beaucoup de poussières, mais j’adorais les observer. Nous dormons paraît-il près d’un village très reculé mais rien vu pour l’instant ! C’est vraiment perdu par là, nous allons rencontrer peu de monde. Nous sommes à 5000 mètres, c’est dur, le vent, le froid, la fatigue…
Bonne journée à tous.

 

11 novembre – Jomson

11 novembre – Jomson

Namaste,

Je suis de retour dans la civilisation pour une journée. Nous sommes à Jomson, petite ville sans intérêt et il y a un fort vent ici. Mais on dort dans un lodge, il y a la connexion. Ca fait du bien, car après on sera de nombreux jours sous tente dans des coins complètement paumés.

Après 10h de sommeil, nous sommes descendus rapidement sur Jomson, avec comme décor le Dhaulagiri ! Paysage grandiose, et la magie des nuages étaient incroyable. Je savoure chaque moment, chaque instant.

Si vous désirez correspondre avec moi vous pouvez à tout moment ! Et je recevrais sur mon GPS satellite. (Procédure: allez sur le blog, ouvrez la page du suivi de mon parcours et cliquer sur l’icône Karine Moix, puis sur l’icône courrier. Mettez ensuite votre n° de téléphone avec +41….. ou votre adresse mail, puis écrivez votre message)

Je pense que je pourrais moins envoyer de photos dorénavant, mais j’essaierais de décrire aux mieux les paysages.

Salutations à tous, à demain.

10 novembre Tilicho Pass

10 novembre Tilicho Pass

Chers amis,

Il est 17h30 et je vais aller au lit. C’est une journée qui va être gravée tellement que j’en ai bavé ! On a fait une journée de folie. Un gros dénivelé en altitude, et j’ai jamais vu un pass aussi long ! Il y avait beaucoup de vent, c’était épuisant. J’ai eu les larmes qui ont coulés aujourd’hui, mais c’est vrai que j’avais pas trop d’acclimatation ! Au pass j’avais qu’une envie, c’est de remercier la personne qui me protégeait depuis le ciel. J’ai fait ma prière bouddhiste, et posé 3 fois ma tête sur le sol, je me suis sentie vraiment protégée. J’étais vraiment à plat, je sais pas comment j’ai pu arriver ! C’était des décors somptueux, avec ce lac Tilicho, quelle beauté ! Ensuite le terrain était très vertigineux et très raide, il ne fallait pas tomber. Cette traversée est quand même dure, mais j’organiserait un trek jusqu’au Tilicho, ça vaut vraiment le coup. On campe dans un kharka. Et demain c’est un peu la ville, Jomson, comme ça je vous enverrais des photos.

Belle soirée à tous.

 

09.11.2018 camp de base Tilcho

09.11.2018 camp de base Tilcho

Chers amis,

Aujourd’hui je me suis régalée au niveau paysages. C’est incroyablement beau. Très aride, mais j’ai adoré les rochers de toutes les formes et les chemins qui sinuent entre eux sont bien. C’était magique.Déconseillé pour ceux qui ont le vertige ! Je me réjouis de vous envoyer les photos, lorsque j’aurais la connexion.

Il y a pas mal de touristes, mais demain on sera seul depuis le Tilicho lake, car depuis là, il nous faudra des tentes.

Au camp de base, étonnement ! Il y a 3 lodges, c’est un vrai business et ils profitent des prix, mais nous dormons sous tente. Il y a même un petit shop, j’y ai passé au moins 2 heures, car il y avait un bébé avec sa maman qui tenait le shop. Une vie pas facile, au froid. Je leur ai offert pleins de cadeaux.

Demain une très grosse journée nous attend. Nous ferons notre premier pass. J’espère que l’altitude, ça ira.

Bon week-end à tous. A demain.

Karine

8 novembre – Manang

8 novembre – Manang

Namaste à tous,

Je suis au magnifique village de Manang, J’étais là il y a environ 20 ans, mais je n avais plus de souvenirs. Le chemin était assez cool aujourd’hui, pas mal de plat mais la vue était que du bonheur avec ces rochers. Comme on avait le temps, par moment je montais dans les hauteurs, pour voir des villages très vieux où sont souvent perchés des monastères. J’aime beaucoup par ici ! L’après midi, j’ai fait une petite acclimatation, pour voir un stupa perché, j’étais seule au monde, c’était magique, et en haut, quelle surprise, un tea Shop, et vous savez quoi ??? Les posters étaient que de la Suisse !  Le gars m’a dit tu connais le Mattheron ???? I never been here but is beautiful Mountain ! On a bu un thé ensemble, il est descendu avec moi et m’a invité chez lui, des moments comme j’adore ! Parlez népalais m’aide vraiment beaucoup pour le 1 er contact ! Il y a beaucoup de vent par ici, il fait pas chaud du tout ! Bisous à tous et à demain
Subaratri (bonne nuit)


7 novembre – Pisang

7 novembre – Pisang

Chers amis,

Voilà  nous avons repris la marche ce matin. Nous avons commencé tard car au début chacun doit voir ce qu il porte. Il faut une bonne organisation. Nous avons marché quasiment que sur une route en terre ! Maintenant les jeep peuvent aller jusqu’à Manang , c’est vraiment incroyable. Heureusement il y avait peu de traffic ! Nous avons passé près de nombreux pommiers, ils font un grand buiseness avec ça ! Je me suis empressê d’en acheter car je sais par la suite ça sera très rare. Il y a quand même pas mal de touristes, c’est incroyable ! Nous sommes arrivés a Pisang vers 16h, et un peu plus haut, le village d’Upper Pisang était encore illuminé Avec le soleil c’etait trop beau ces vielles maisons ou à chaque pas de porte les drapeaux flottaient, ça m’attirait tout ça ! J’ai vite laissé mon sac au campement et je suis monté là-haut. J’ai adoré! J’ai bu un thê à un petit lodge et discuté avec une jeune fille. Je suis toujours impressionnée de leur vie tellement dure. Cette jeune fille faisait ses études à Kathmandu pour être médecin, mais sa vie a changé quand son papa est décédé et elle a du tenir le petit lodge avec sa maman, et le climat est pas facile. Elle a tout quitté pour sa famille. Les gens âgés sont tres important ici. Il y avait même le grand-père de 97 ans près du feu!

Je me rejouis d’une bonne nuit car je suis bien fatiguée Demain c’est Manang.

Bonne soirée et à demain.

6 novembre – Koto

6 novembre – Koto

Namaste à tous

Me revoilà sur le great himalaya trail, après un été de folie à la cabane. J’ai du prendre un moment pour moi avant de rattaquer. Je viens de passer 5 jours entre kathmandou et j’ai visité un village où l’on va construire une école. C est tellement un plaisir de revoir mes amis.. J’ai une petite anecdote avec mon chauffeur de taxi à Kathmandou qui me connaît depuis des années. Je lui ai dit, dis donc tu as pris un peu des kilos, il me dit c’est normal ma femme est enceinte hi hi hi trop chou.
Aujourd’hui nous sommes partis de Katmandou avec mon team et nous sommes arrivés à 22h. Nous avons eu un bon massage gratuit, mais après la visite de l’école de dolhaka je suis bien entraîné. Nous sommes donc à Koto sur le tour de l Annapurna et demain nous commencerons à marcher, je me réjouis. J’ai vu le team de l Himlung Himal qui descendais à kathmandou ! Quel plaisir de les avoir vu, ils ont bonne mine malgré tous les efforts qu’ils ont fait, je voulais faire une photo les 3, mais j’étais tellement excité de les voir,  j’ai oublié la photo. Je me réjouis de vous raconter quotidiennement mon aventure. Bonne soirée à tous.